Nous sommes samedi. Une semaine que le Premier ministre a posé les premiers jalons du confinement. Bientôt 7 jours que je suis entré en « résistance ».

Mot d’ordre numéro 1 : ne rien lâcher. Se lever aux heures habituelles voire plus tôt. Éviter à tout crin de traîner au lit ou sur le canapé. Mortel. Garder ses habitudes, de celles que nous avions acquises lorsque nous allions encore au bureau. En ajouter une couche : chemise blanche repassée, pantalon impeccable, chaussures de ville. Et puis se mettre au travail ou, tout du moins, produire, alimenter, fournir, entretenir. Qu’importe que le carnet de commandes ne soit pas à son niveau habituel, il convient désormais de passer à une dimension supérieure : être acteur. Acteur de sa propre vie.

Nous, les indépendants, les chefs d’entreprise, sommes par essence rodés à cet exercice : « entreprendre ». Alors entreprenons ! Il y a mille choses à faire ! Mille choses à créer ou à recréer ! Le covid-19 a très sérieusement attaqué notre vie sociale. Ne lui laissons pas le champ de l’entreprise !